Wattrelos: Beaulieu, entre rats et dégâts, les citoyens oubliés!

Ce n’est pas la première fois que le groupe Wattrelos 2020 et le Rassemblement National de Wattrelos sont sollicités par leurs concitoyens du quartier de Beaulieu. Les raisons sont souvent les mêmes: Problèmes avec le bailleur social qui n’assure plus ses obligations, difficulté à se faire entendre et comprendre par la municipalité lorsqu’un ennui survient.

Ce lundi 27 mai 2019 je me rends sur place à la demande de Nathalie et Christiane qui n’en peuvent plus d’être entourées de rats. Je me souviens que ce sujet à été soulevé à plusieurs reprises l’an dernier et je pensais (naïvement) que Vilogia et le Maire avait enfin tenu leur parole et la promesse de faire le nécessaire. Mes interlocutrices sont formelles « il n’y a rien eu de fait! Les rats sont de plus en plus nombreux! »; des propos confirmés par un couple d’habitants qui rejoignez leur voiture « Il y en a marre, ce n’est plus possible » lance la la jeune femme.

Petit tour du secteur et constatations: Les rats ne se sont pas bousculés pour me faire la fête. Il faut dire que nous étions en plein jour et que la pluie tombait. Toutefois, preuve de leur présence, un squelette de rat repose dans l’herbe. « Souvent ils (les rats) passent à nos pieds! Ça fait peur; on craint de sortir » précise Christiane.

Alors que faire? Moi je ne suis pas un spécialiste des rats même s’il m’est arrivé d’en croisés de très nombreux et de très haut placés! Nos amis lecteurs pourrons nous proposer des solutions mais LA solution nous la réclamons de concert auprès du bailleur social et de la ville afin qu’un plan de dératisation soit rapidement et réellement mis en place!

Ces animaux dont certains « ont la taille d’un chat » me dit-on squattent le long des bâtiments dans les herbes semées tout le long des immeubles. Ces herbes sont une planque parfaite pour les rats et, peut-être (?) une raison supplémentaire aux problèmes de d’humidité constatés sur les murs…

J’en appelle donc à Vilogia et au maire afin que ces résidents puissent être rassurés et sortir sans crainte. La dératisation s’impose pour des raisons sanitaires et de sécurité.

Peut-être faudra-t-il couper au maximum les jolies plantations qui jonchent les murs d’immeubles avant de dératiser l’ensemble du lot incriminé… Il ne faut plus attendre!

Côté cadre de vie, si des entrées des HLM sont en bon état on compte quand même pas mal de dégâts, de défaut d’entretien, de négligence pouvant même être dangereuses. Mesdames et messieurs de Vilogia, cessez de dire « On prend note du problème », agissez avant que votre responsabilité ne soit engagée dans une procédure qui vous coûterait cher, très cher.

Enfin, je termine en publiant quelques photos prises dans le secteur visé.

Jean-François SOYEZ, 31 mai 2019.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s