À quand une « urgence sécuritaire »?


Dimanche soir, après la défaite du PSG, des dizaines de délinquants, de casseurs et de multirécidivistes se sont rassemblés aux champs Elysées et dans les quartiers aux alentours pour brûler, saccager des voitures et briser des vitrines de dizaines de magasins. Malgré les annonces du gouvernement et le déploiement de 3 000 forces de l’ordre, l’État a été incapable d’empêcher ces scènes d’émeutes ! 

Depuis le début de son quinquennat, le Président Emmanuel Macron court après chaque événement et annonce « l’urgence » sans volonté réelle de répondre aux problèmes des français. L’urgence sanitaire, l’urgence pour les hôpitaux, l’urgence pour la jeunesse, l’urgence écologique, l’urgence au Liban, l’urgence pour un plan de relance … Mais jamais d’urgence sécuritaire pour enrayer cet ensauvagement de la société française et cette insécurité grandissante ! Il faut arrêter avec les mots et il faut enfin agir avec des actes forts !

Cette situation de tensions, de casses et de violences à la suite de la finale de la Ligue des champions n’a pas fait réagir la maire de Paris, Anne Hidalgo. Pourtant, en première ligne, lorsqu’il s’agit de s’en prendre aux automobilistes ou pour nous parler des vélos et des trottinettes, mais là pas une seule déclaration, pas un seul mot sur le sujet. Derrière ces dégâts, ce sont des travailleurs qui continuent de subir et de payer les erreurs et l’impuissance du gouvernement.

Après cet été « orange mécanique », le gouvernement doit revoir de fond en comble la politique sécuritaire et la politique pénale de notre pays. Au niveau de nos villes, il doit commencer par renforcer les pouvoirs de la police municipale sur tout le territoire et leur permettre en premier lieu d’effectuer des contrôles d’identité.

À Wattrelos, lors de la campagne municipale de 2020, nous avions proposé et nous demandons toujours, une augmentation des effectifs de polices, pour atteindre un total de 40 policiers municipaux armés contre 21 aujourd’hui ! Rappelons-le, l’effectif actuel est insuffisant pour une ville de 41 000 habitants ! Il faut revoir entre autres, les consignes d’interventions, former les agents régulièrement, mieux les doter en matériels, …

Revoir notre programme pour Wattrelos

Plus belle, plus sûre, plus propre, Wattrelos retrouve la flamme

Si le gouvernement et les élus LREM ont choisi d’acheter la paix sociale, nous, nous voulons la rupture et la fermeté pour retrouver la France et ses villes apaisées !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s